Quels sont les circonstances d’un refus de paiement en liquide ?

paiement en liquideIl existe plusieurs cas pour un paiement comme le paiement en espèce ou par carte bancaire. Dans le premier cas c’est-à-dire le paiement en liquide, il y a des règles applicable et à suivre dans un mouvement de somme. Vous avez sans doute une idée sur l’avantage d’un paiement en liquide, il tourne autour du fait que la transaction se face directement sans intermédiaire. Il est également annoncé, selon le cours légal et selon la loi, que le mode paiement en espèce est acceptable et qu’en cas de refus des sanctions ou des circonstances d’applique à l’intervenant. Grâce à cette loi, il est prioritaire que les versements d’argent se fait par espèces. L’avantage dans cette action, c’est que les billets de banque peuvent être utilisés indifféremment dans tous les pays participant à l’Union monétaire.

Les différents cas de refus d’un paiement en liquide

Il existe des cas où le paiement en liquide peut être refusé, surtout par les commerçants. Par exemple, si les billets de banques ou les pièces que vous présentez n’ont pas cours légale en France. Ou si les pièces ou les billets sont détériorés c’est-à-dire en très mauvaise état. Dans ce cas, les banques ou même les particuliers ont le droit de le refuser. Une règle est également mise en vigueur pour le versement de pièces trop important, la quantité est limitée à une cinquantaine de pièces et au-delà de cette limite, le paiement peut être refusé. La transaction directe peut être également refusée s’il dépasse un certain plafond.

Les conséquences en cas de refus d’un paiement en espèce

Normalement, c’est important de faire circuler de l’argent à travers un pays, c’est l’image économique du pays qui est en jeu. De plus, c’est le mode de paiement que les commerçants et e-commerçants ne peuvent pas refuser, mais dans le cas contraire, ils risquent de recevoir une amande. Sur les espèces en euros par exemple, le non-respect de cette obligation peut coûter jusqu’à 150 euros.…

Quel frais prévoir pour un compte à découvert ?

compte à découvertEn effet, effectuer ses diverses prestations relatives à sa banque s’avère de loin être une simplicité. Une des contraintes primordiales au sein de ce domaine n’est autre que le découvert bancaire. Toute votre situation financière au sein de cet établissement changera complètement de tournure d’où il vous est primordial aux actions nécessaires afin d’endiguer toute cette problématique qui s’acharne à votre égard. Personne ne veut subir ces déplaisantes contraintes d’où il est fort recommandé de vous préparer au pire dans le cas où tous les frais bancaires vous seront imposés suite à l’existence de votre compte à découvert.

Les diverses prestations qui vous sont imposées suite à votre découvert bancaire.

En effet, le fait de recourir fréquemment à l’autorisation de découvert donne naissance à un accroissement remarquable de tous les frais résultants. De manière relativement logique, l’évaluation de tous les frais auxquels le particulier devra faire face se présentera d’une manière ou d’une autre. Ainsi, ces diverses commissions représentant formellement de sanctions (AGIO, commissions d’intervention, frais de rejet…). Ces divers frais résultant de votre compte à découvert, ayant chacun leurs particularités, formeront un ensemble auquel vous devrez faire face sans la moindre tolérance.

Les frais essentiels qui vous attendent suite au découvert de votre compte.

Un découvert bancaire peut être autorisé, ou non. Dans le cas d’un compte découvert non autorisé, qui est entre autre la plus délicate des situations, le particulier se trouve effectivement contraint face à ce désagrément infaillible. Dès que le solde du compte bancaire devient négatif, les frais seront évalués en fonction de ce fait. Les commissions d’intervention ainsi que les frais de rejet constituent essentiellement les dus que le particulier devra à sa banque. Cette dernière lui exigera alors toutes les formalités nécessaires afin de régulariser à nouveau sa situation financière au sein de cet établissement.…

Surendettement, quelles sont les solutions ?

SurendettementAvant toute chose, pour tenter de redresser votre situation, une analyse et une suppression des dépenses inutiles peut s’avérer suffisante. C’est pourquoi, il vous faut donc trouver les failles et garder le minimum vital, et donc surtout, et c’est souvent le plus difficile, évaluer les dépenses dites indispensable de celles qui ne le sont pas.

Dans le minimum vital, on notera bien entendu les dépenses comme le loyer, les frais alimentaires, l’eau, l’électricité ou le chauffage (à réduire au maximum pour éviter toute consommation excessive). Si ces frais s’avèrent être encore trop élevés, un déménagement dans un logement plus petit et donc moins coûteux peut alors être envisagé. Les organismes « HLM, Habitation à Loyer modéré » proposent des logements adaptés. Si votre voiture vous coûte trop cher, peut-être pourriez-vous la revendre et prendre une voiture plus modeste.

On ôtera les dépenses dites excessives comme les sorties, les abonnements en tout genre (lecture, sport etc), les cigarettes, les achats impulsifs de matériels non nécessaires. Restez simple et bien sûr, ne prenez pas de crédits supplémentaires. Essayez d’écouler les crédits que vous avez en cours et comme il convient de dire dans ce genre de situation « rongez un peu votre os » jusqu’à l’équilibrage de votre trésorerie.

Le dernier recours : déposez un dossier à la Commission de Surendettement

Cependant, parfois malgré vos efforts et après avoir épluché scrupuleusement vos comptes, votre découvert et vos dettes s’accumulent encore et encore, une seule solution s’offre alors à vous : la Commission de Surendettement. Bien entendu, c’est un recourt radical, une décision qu’il est important de peser et à ne pas prendre sur un coup de tête.
L’acceptation de votre dossier (plus d’information sur le dossier de surendettement) peut alors mettre 3 mois et vous serez alors fiché au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ce qui ne vous autorisera plus à souscrire à des prêts auprès des organismes de crédit.
Un plan de redressement sera alors établi sur une durée déterminée. Restez conscients que les conséquences d’une décision comme celle-ci vous suivront pour longtemps, elle n’est donc pas à prendre à la légère.…

Prêt immobilier, banque classique ou banque en ligne?

Les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses et tendent à accaparer le marché des prêts. Les consommateurs s’intéressent à ce système qui, à priori, semblent captivant et avantageux. La banque en ligne en elle-même présente des caractères qui ont été mis en place afin de les rendre plus attractifs aux yeux des consommateurs. Elles proposent les mêmes services que les structures traditionnelles, avec des réponses rapides, des délais d’attente réduit, des frais intéressants et des divers prêts. Le crédit immobilier fait partie des produits commercialisés par les banques en ligne.

Quels avantages pour un financement immobilier?

banque classique ou banque en ligneLe prêt immobilier en ligne présente plusieurs avantages. La demande du financement immobilier en ligne se fait à distance auprès de sa banque virtuelle. L’emprunteur n’a pas besoin de se déplacer et d’allouer des heures à discuter dans les locaux. Il peut déposer sa requête n’importe où, qu’il soit chez lui, à son bureau ou même dans une autre ville s’il est en déplacement. Le lieu n’est plus un facteur de blocage, du moment qu’il y a de la connexion Internet, il peut envoyer sa requête.

Si le dossier est bien complet et respecte les exigences de la banque virtuelle, le demandeur recevra rapidement la réponse à sa requête. Ce temps de réponse relativement court permet d’avancer. Que le prêt ait été octroyé ou non, la réponse obtenue dans un délai court permet aux demandeurs de réaliser son projet si c’est bon ou de chercher un autre financeur si c’est refusé. Mais il faut noter que la célérité de ces services dépend de l’exhaustivité des dossiers de demande à envoyer.

La concurrence étant rude sur ce marché, les banques virtuelles n’hésitent pas à soumettre des offres intéressantes à leurs clients. En jouant sur la concurrence, les emprunteurs peuvent bénéficier des meilleurs taux.

La possibilité de faire des simulations rapides est aussi un bon point pour les prêts immobiliers en ligne. Quand bien même ces simulations ne sont pas vraiment exactes, elles se rapprochent de la réalité et permettent ainsi aux demandeurs d’axer leur choix sur la formule qui lui est la plus avantageuse.

Généralement, les frais de fonctionnement des comptes clients chez les banques virtuelles sont réduits. Le montant de ces frais s’explique par le peu de charge que la banque paie. Il en est de même des frais de dossier des crédits immobiliers. Si dans les structures traditionnelles, ces frais peuvent représenter une somme importante, ils sont insignifiants pour les prêts en ligne. Pour réduire vos mensualité et si vous avez des crédit en cours de remboursement, tournez vous vers le rachat de crédit.

Comment j’ai choisi mon assurance vie

assurance vieCela fait des années que j’économise, mois par mois, pour me constituer une belle épargne mais je me suis rendu compte que j’ai beau épargner, le taux du livret A est tellement bas qu’à la fin de l’année cela me rapporte très peu. Je suis allé voir mon banquier pour essayer de trouver une solution et souscrire à un produit qui me rapporterait beaucoup plus que ces 1% et des poussières. Il m’a proposé de nombreux produits mais aucun n’a retenu mon attention car je veux placer mais sans risques.

Les avantages de l’assurance vie

C’est tellement dur d’épargner que je ne veux pas voir mon argent s’envoler à cause d’un mauvais placement. Je ne m’en remettrais pas si cela m’arrivait. De ce fait, j’ai opté pour une assurance vie ce qui me permet de construire un capital chaque mois en toute sécurité, de préparer ma retraite et également de léguer mon capital à la personne de mon choix si je venais à décéder.

Par contre, il est très difficile de choisir une assurance vie tellement il y en a sur le marché. En me renseignant sur internet, je me suis orienté vers un site qui propose un super comparateur d’assurance vie complètement gratuit et sans engagement. Cela m’a permis d’avoir accès à de nombreuses offres et de choisir celle qui me convenait le mieux.

Mon chien, ma passion

assurance chienJ’aime mon chien, ça fait 5 ans que nous partageons une vie pleine d’amour, de câlins, de promenades et autres avec notre Fifi.

Comme pour tout chien, nous allons au minimum deux à trois fois chez le vétérinaire par an quand ce n’est pas plus et je me rends compte que les frais vétérinaires sont en augmentation constante. J’ai peur un jour de ne pas être en mesure financièrement de pouvoir le faire opérer ou soigner si quelque chose de grave lui arrivait. Pour moi c’est inconcevable de voir mon Fifi malade, agonisant et de ne pas pouvoir le soigner.

J’en ai parlé à mon entourage et une amie m’a dit qu’elle avait une assurance chien pour son labrador.

Elle m’a indiqué un site internet spécialisé dans la race canine et m’a dit qu’elle avait trouvé son assurance chien grâce au comparateur gratuit qu’ils mettaient à disposition de leurs lecteurs.

Je me suis donc rendu sur le site et ai renseigné le formulaire du comparateur. Cela m’a pris à peine une minute, on vous demande juste la race de votre chien, son sexe, son age, le type de formule désiré puis vos coordonnées. Au début, je n’osais pas laisser mes coordonnées mais je n’ai eu aucun appel téléphonique, on ne m’a pas harcelé. J’ai tout simplement pu comparer les offres des meilleurs assureurs animaux.

Je conseille à tous ce site créé par des véritables amoureux des chiens.

Un prêt travaux en ligne, quels avantages

Besoin de réaliser des travaux ? Vous n’avez aucun apport ? Et si, le crédit était la solution ? Oui mais, un crédit ne se prend pas à la légère, il est important de choisir un crédit qui convienne à votre situation.

L’importance de comparer chaque offre de crédit

prêt travauxParce qu’il est important de ne pas vous tromper, lorsque vous prenez un crédit pour travaux, la meilleure solution reste celle de la comparaison entre telle ou telle offre de crédit pour travaux, si différents organismes proposant un crédit se disent prêts à vous en prodiguer un, tous ne proposent pas les mêmes offres, notamment au niveau du taux de remboursement, entre autres.
D’où l’importance de bien comparer chaque offre qui se présente à vous !

Le comparateur de crédit travaux, un outil indispensable

Comparer chaque offre de crédit avant toute souscription, voilà un bon raisonnement, un comparateur de crédit travaux sera votre meilleur allié pour cette tâche. Celui-ci, selon vos indications notamment au niveau du montant nécessaire mais et aussi selon vos possibilités de remboursement, va effectuer des recherches et vous présenter les organismes pouvant vous accorder ce genre de crédit. Un comparateur, comme son nom l’indique, compare les offres entre elles, et vous les présente de manière simple de compréhension, il ne vous restera plus qu’à choisir l’organisme et le crédit pour travaux, en toute connaissances de cause.

De plus les comparateurs de simulation de crédit travaux, ou autres, proposent des informations actualisées, selon les offres du moment, proposées par les organismes prêteurs, un comparateur et donc fiable !…

Finance et gouvernement français, analyse

Le monde de la finance a été marqué par une main tendue de l’exécutif français vers les banques. Bercy tente donc d’apaiser le climat et de booster l’économie.

Finance : un geste fort envers les banques

Afin de mettre un frein à la contrainte en liquidité, les banques recevront 30 milliards d’euros. Cet argent, qui provient du Fonds d’Épargne devrait permettre d’encourager le prêt aux petites et moyennes entreprises. La somme a d’ailleurs été d’augmenté de 5 milliards par rapport à la première estimation.

Un préalable à un autre sujet important

Cette remise en circulation de la liquidité devrait aussi permettre d’aborder plus sérieusement un sujet qui secoue les financiers : la taxe sur les transactions financières (TTF). Ce projet européen (à l’image de la taxe Robin) vise à prélever un pourcentage sur les obligations et actions. Cependant les professionnels estiment qu’elle pourrait entraîner une augmentation néfaste du coût du financement des acteurs.…

Un prêt personnel demande réflexion

Vous souhaitez faire un prêt personnel pour financer l’achat de votre prochaine voiture. Comment s’y prendre pour avoir le crédit adapté, celui qui sera le moins cher bien sûr.

Pensez au comparateur de crédit personnel

credit personnelQuelques clics sur le net et vous aurez accès à un comparateur de crédit personnel. En renseignant le comparateur, vous aurez déjà un choix entre plusieurs crédits. Il vous sera demandé le montant que vous souhaitez emprunter, le délai du remboursement, ainsi que votre salaire. Pensez aussi à indiquer les crédits que vous avez déjà en cours, ceci vous sera de toutes façons demandé à la signature de votre demande de crédit. Renseignez au plus honnête le comparateur et vous n’aurez pas de mauvaises surprises. Le comparateur de crédit peut vous aider à y voir plus clair dans tout le dédale des prêts proposés au consommateur.

Un prêt, c’est aussi un ensemble de frais à ne pas oublier

Quand vous aurez trouvé le crédit le moins cher, celui qui vous convient le plus, il y a des éléments à ne pas oublier pour que votre calcul soit le plus juste possible. En effet, il faut penser aux frais que votre crédit peut avoir. Il faudra aussi y ajouter les assurances obligatoires ou facultatives, décès invalidité bien sûr et assurance chômage ou perte d’emploi. Toutes ces petits riens qui peuvent s’ajouter à votre mensualité. C’est cette assurance qui prendra le relais si un jour vous ne pouvez plus rembourser pour l’une ou l’autre de ces raisons. Un crédit peut être moindre d’une part mais des frais peuvent le placer plus haut qu’un autre crédit.Faire une demande de crédit est un acte sérieux. Si vous être honnête envers un comparateur, vous saurez très vite à quoi vous en tenir. Quoi que vous décidiez, un crédit est fait pour être remboursé et c’est pour cette raison que maintenant la loi vous demande de bien prendre en compte tous vos autres crédits.